Internationale Bridgestone PMR Cup 1

Première course de cette PMR Cup au Mans, en ouverture du MotoGP. Une seconde fois pour ces pilotes (après l’édition 2017) qui pour certains auront même l’occasion de faire deux tours de piste avec des pilotes du monde GP dont Cal CRUTCHLOW, Hafizh SYAHRIN.

Je ne peux qu’imaginer la joie à ce moment pour les pilotes surtout pour Stéphane PAULUS (Président de l’association HFR) qui s’amusa en wheeling avec CRUTCHLOW.

Puis vient l’heure des essais libres et des qualifs. 15 minutes pour essayer de bien régler sa moto puis encore 15 pour tenter d’avoir le meilleur temps. Et à ce jeu, ce seront les pilotes italiens les plus forts. Kévin SIMONATO, vice-président de HFR manquera de chance et ne pourra se qualifier suite à des problèmes mécaniques sur sa moto. Une tristesse pour ce pilote qui avait le potentiel pour accrocher les places de devant.

Le samedi, un show mécanique avec les potes stunteurs Guyguy et Kafon et quel plaisir de voir Stéphane nous faire son show devant ce public et les pilotes du MotoGP. Le plaisir fut d'autant plus grand quand son fils l'a rejoint sur cette ligne droite des stands pour faire un petit run avec son père.


La course arrive enfin et avec elle, sa procédure adaptée aux pilotes. Le départ sera lancé derrière le safety car et après un tour de chauffe, les pilotes s’élanceront pour 9 tours. C’est Daniele BARBERO qui prendra le meilleur sur ses concurrents et qui filera en tête suivi d’un peu plus loin par Emiliano MALAGOLI et Peter ROHR. Stéphane PAULUS, malgré ses mauvaises qualifs se lance lui aussi dans la course mais quelques tours plus tard, une chute sans gravité, lui fera perdre tous ses espoirs, ce qui laissera le champ libre aux 3 pilotes de tête.

BARBERO, rarement inquiété s’imposera dans cette course devant MALAGOLI qui prendra la seconde place dans le dernier tour au détriment de ROHR troisième.
Chez les français, Aurélien BIARD, terminera à la position et 1er français. Mention spéciale à Benoit THIBAL qui lui terminera 3ème des 600cc. Félicitations à Ulla KULJU également seule et donc première féminine.