Buttage Party IX : Jeux Olympiques (78)

Si vous n’avez jamais entendu parler des « Buttage Parties » alors vous ratez quelque chose. La dernière que j’ai faite se déroulait au vélodrome de St Quentin en Yvelines et Greg Gilson nous avait préparé un programme aux oignons avec des invités de marque. 

Là, pour cette neuvième Edition, c’était un tout autre concept. Associé à Adrien GOGUET, cette fois, cela allait se dérouler sous forme de jeux olympiques avec plusieurs épreuves au programme et pas mal de divertissements autour. Open bar pour commencer puis course de mini moto en relais avec une rampe énorme. Un truc de fou avec des participants, je vous raconte pas : Serge NUQUES, Adrien GOGUET, Estelle VUILLEMIN, Mathias BELLINO, Anne Caroline CHAUSSON et j’en passe.

Dans un cadre franchement magnifique, la première épreuve pouvait commencer : « course de mini vélo apéro avec départ 24h du mans ». Difficile à imaginer comme ça, mais dans la réalité c’est assez simple. Tu fais 50m de course, boit un shot (au secours) fait un tour de vélo, t’arrêtes reboire un shot et refais un tour avant que le suivant prenne ta place. On partait plutôt bien avec mon équipe mais malheureusement, je me suis pris une pelle dans mon premier tour qui a ruiné nos espoirs sur cette épreuve.

Seconde épreuve, le bungee. Vous savez ce jeu dans une structure gonflable ou il faut courir face à un adversaire et poser son témoin plus loin que l’autre alors que vous êtes reliés à un gros élastique. Bah voilà.  Candidats de chaque équipe, 2 manches gagnantes et un shot pour le perdant.

 

 

 

 

Troisième épreuve, le combat de joutes. Mêmes règles que pour le bungee, et bah franchement c’est fun. Difficile au début car le bâton est lourd et la structure peut stable mais c’est fun. Vient ensuite le taureau mécanique ou forcement il faut rester le plus longtemps. Ça, c’est une horreur. C’est marrant mais ça tue la main et c’est chaud de s’accrocher.

 

 



Dernière épreuve, le rameur 51. Pas pu esquiver ca mais bon, malgré la blessure du vélo, me restait un peu d’énergie. Le but est simple. Faire 51 mouvements avant ton adversaire sinon tu bois un verre de pastis cul sec et tu perds le point. J’ai pris un bon départ et menait au début, mais mon siège est parti en vrille et mon adversaire en a profité pour prendre l’avance et me battre. Suis déçu, j’avais mes chances sur ce coup-là.

Et forcément, vient ensuite la soirée. Musique, piscine couverte... Une ambiance au top à faire et refaire...