Wild Cards françaises au WSBK

Pour cette manche du WorldSBK, plusieurs pilotes français recevaient des Wild Cards afin de participer à cette étape. Nous retrouvons donc ici, une petite dizaine de pilotes issus du FSBK et du Promosport tels Jérémy GUARNONI, Johan NIGON, Gaëtan MATERN, Maximilien BAU pour ne citer qu'eux.

 

SUPERBIKE :

GUARNONI Jérémy : Appelé à la dernière minute, le nouveau champion de France du championnat Superbike français, venait rouler dans cette catégorie au sein du team PEDERCINI RACING sous le numéro 11. Parti 19ème sur la grille de départ, il terminera la course 1 en 17ème position et la seconde en 19ème position sur 21 pilotes. Dur pour le pilote toulousain qui a dernièrement enchaîné les courses (championnat FSBK et Bol d'OR).

 

    

 

LUSSIANA Matthieu : En proie avec des soucis mécaniques sur son APRILIA, Matthieu ne pourra quasiment rien faire ce weekend. Il se qualifiera non sans mal, mais ne pourra boucler qu'un seul tour de course ayant trop de soucis avec sa machine. Dommage pour ce pilote qui avait des choses à nous montrer dans cette catégorie.

 

  

 

SUPERSTOCK 1000 :

NIGON Johan : Titré en Promosport 1000, Johan recevait à Nogaro, une Wild Card pour participer à la finale du FSBK à Albi et une pour cette manche de WSBK à Magny Cours. Après ses excellents résultats à Albi (13ème et 9ème), il arrivait sur ce circuit de Magny Cours, galvanisé et gonflé à bloc. 12ème temps des qualifs, il terminera cette course à la même position, prenant par la même occasion ses premiers points dans ce championnat mondial. Il réalisera une très grosse prestation avec une machine bien moins compétitive que celles de ses adversaires. 

 

  

 

PAGAUD Randy : Issu égalemen du championnat FSBK, Randy venait lui aussi sur ce circuit montrer ses capacités. Parti 18ème sur la grille de départ, il fera son maximum et parviendra a se hisser dans les points après avoir longtemps lutté avec un autre pilote français Maxime CUDEVILLE. 

 

  

 

SUPERSPORT :

MATERN Gaëtan : Le nouveau champion du Pirelli 600 avait hâte de faire ses preuves dans ce championnat. Parti 28ème sur 30, il fera au maximum de ses capacités et de celles de la moto. Malheureusement pour lui, il tombera en panne d'essence et ne pourra pas boucler les 3 derniers tours alors qu'il pointait à la 26ème position. Gaëtan me dira plus tard :"En difficulté à cause d’un moteur pas performant du tout, mais je suis content d’avoir rouler en 44 !"

 

  

 

BAU Maximilien : Lui nous vient aussi du FSBK mais en Supersport, et lui aussi voulait montrer ses capacités. De bonnes qualifications le feront partir 22ème sur la grille mais le Maximilien est meilleur en course. Il montera jusqu'à la 20ème position avant de devoir abandonner suite à un contact avec un autre pilote. Le disque de frein MUZIO venant lacérer son pneu, Maximilien évitera la chute mais devra rentrer au stand et abandonner.

 

  

 

SUPERSPORT 300 :

NAUD Steffie : Motivée pour cette Wild Card, Steffie arrivait heureuse comme pas permis d'arriver sur ce championnat. Un temps sous les 2 minutes et une qualification la plaçant 37ème, elle bouclera tous les tours de cette course et viendra terminer à la 31ème position, gagnant 6 places dans cette course. Bravo.

 

  

 

GIRARDET Hugo : Trop de soucis pour notre jeune pilote Hugo qui ne pourra prendre le départ. Un problème de shifter puis d'axe moteur viendront ternir le weekend du champion du Promosport 400cc qui ne pourra malheureusement pas nous montrer l'étendue de son talent.